Pas toujours aisé de donner naissance à un fruitier à partir d'un noyau...
S'il y a une espèce qui se prête à cet exercice, c'est bien le pêcher !

La preuve par 7:

DSCF4183_
car... les 7 noyaux que j'ai plantés il y a quasi 2 ans maintenant
ont donné naissance...  à 7 pêchers...
(du coup, pour le titre de ce billet... vous comprenez... je ne pouvais pas m'empêcher ;-) !!!)

Les noyaux proviennent de pêches (que j'ai mangées bien sûr;-))
type "pêches de vigne" du jardin de mes grands-parents !
Outre leur goût exquis, ces fruits sont évidemment plein de souvenirs pour moi ...
D'où mon envie d'essayer de les introduire dans mon petit jardin francilien...

Mon petit père & mes grands parents multipliaient les pêchers
juste en plantant des noyaux... comme ça à l'endroit désiré...
et pouf... ça marchait quasi à tous les coups !
Un pêcher poussait et donnait des fruits identiques au "pêcher d'origine".
Pas besoin de se casser plus la tête que ça...
Pas comme pour d'autres fruitiers où une greffe est nécessaire...

J'ai donc fait de même... sauf que je suis passée par l'étape "pot" (cf. explications ci-dessous)
parce que je ne savais pas exactement où j'allais planter le pêcher par la suite.
Par précaution, j'avais un peu gonflé le nombre de noyaux... pensant qu'il y aurait de la perte !
Hé ben... sans mentir (croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer ;-), ils ont tous germés !
Il a fallu attendre la fin du 1er printemps qui a suivi leur plantation
pour assister à ce joli spectacle !

Bon, maintenant, il va falloir que je me décide à séparer ma petite couvée !
Je ne suis pas très en avance sur ce coup là...
J'aurais dû le faire peu de temps après la germination...
Mais c'est que l'emplacement de mon cher futur pêcher n'est pas encore complètement décidé !
(fidèle à ma réputation de jardinière éternellement indécise !!!)

Si la séparation se passe bien, je pourrais faire don de mes pêchers restants...
Et ouais, je suis comme ça, moi... je partage mes pêchers  (j'ai pas dit... mes pêchés... attention ;-) )...
Avis à la famille, aux amis, aux intéressés...

En tout cas, l'été arrivant (si, si, on y croit) et le temps de la dégustation des pêches aussi,
je me suis dit que le moment était venu d'écrire ce petit billet !

Ainsi, si vous dégustez de bonnes petites pêches cet été... et que vous avez envie de pêcher ;-)...
vous aurez compris qu'il est vraiment facile de concrétiser cette envie !
Enfin, évitez de faire ça avec de la pêche d'Espagne... car pour le coup, ce serait un vrai pêché !
mais avec de la pêche de vigne & Co, alors-là, foncez !

PS: pour ceux & celles que cela intéresseraient, j'ajoute un petit dessin basique pour résumer comment j'ai procédé pour la plantation ...

DSCF4194_
(un p'tit clic vous permettra d'agrandir l'image)