Dans ce billet,  quelques clichés de mon cher petit potager... que j'ai dû abandonner un peu ces dernières semaines... Alors inutile de vous dire que l'on s'est retrouvé, lui & moi, avec grand plaisir le week-end dernier... surtout avec le beau temps qu'il a fait (eh oui, ces photos datent du week-end dernier... je n'arrive pas à publier "en temps réel"  en ce moment... c'est ainsi !).
Donc... quoi de neuf depuis le dernier billet qui datait de mi-septembre (cf. ICI) ???

DSCF6101

Commençons par le sujet "tomates" !
L
es pieds de tomates
ont évidemment quitté les lieux... ils ont laissé place à un second tas de bois "provisoire" (vous vous doutez que je ne saute pas de joie de devoir entreposer le bois-là, même de façon provisoire... mais pas d'autre solution en attendant que l'appentis que nous venons de garnir se vide)!
La récolte de tomates aura vraiment été impressionnante cette année ! D'ailleurs, on en mange encore... car une partie de celles que j'ai ramassées pourtant encore vertes est en train de mûrir !

A ce sujet, n'ayant hélas pas de place pour laisser mûrir les tomates, en entreposant les pieds arrachés pendus à l'envers dans un endroit abrité (la méthode idéale !), je viens de faire un test comparatif entre 2 autres techniques de "mûrissement" bien connues: celle de la pomme (que l'on glisse au milieu de la caissette de tomates) et celle du papier journal (dans lequel on enveloppe les tomates). Pour les avoir déjà pratiquées par le passé, je savais que ces 2 techniques fonctionnaient mais la comparaison m'intéressait. J'ai pour cela partagé ma récolte en 2. Et je décerne finalement la 1ère place à la technique de la pomme... qui va plus un peu plus vite selon moi.
Vous connaissez le truc je suppose: la pomme, en mûrissant, dégage de l'éthylène... qui lui favorise à son tour le mûrissement des tomates (vous inquiétez pas... c'est une "ancienne" chimiste qui vous parle ;-) ) ! Et pi, je vais vous dire aussi que la pomme a ma faveur car... c'est moins long de glisser 1ou 2 pommes au milieu des tomates que d'emballer les tomates de papier journal (je suis bonne poire... mais faut pas pousser mémé dans les orties ... je préfère le rapide et le pratique quand c'est possible ;-) !)

Tomates_vertes

Bon, sinon, je me suis aussi décidée à cuisiner les tomates vertes... J'ai testé une recette de "tarte/chausson" et... le résultat est, contre toute attente, assez bluffant... dixit l'homme de la Maison ! Et moi aussi, j'avoue avoir été assez surprise d'apprécier ce dessert... pour lequel j'avais un gros a priori ! Pour les personnes intéressées, un p'tit clic ICI, je vous ai mis la recette à disposition !
J'ai aussi prévu de préparer sous peu de la confiture de tomates vertes ! Jamais fait ! On verra bien.

Voilà le bilan "tomates"... Mais quid du reste du potager ??? Histoire de ne pas écrire un post à rallonge, je vous propose de découvrir la suite dans un prochain billet...