Le jardin devrait être remboursé par la Sécurité Sociale, je vous le dis ! Les mille et un petits bonheurs qu'il procure font un bien fou. Le dernier en date ici: celui d'assister à la 1ère floraison de la pivoine...


Dans ce massif, au 1er plan à gauche: des oeillets; à droite: la petite pivoine en question.
Au second plan à gauche: des ancolies pourpres; plus à droite: des digitales avec leurs belles clochettes toutes roses.


Au départ, un petit éclat offert par l'une des mes grandes soeurettes quand nous sommes arrivés dans la maison. Voilà 5 ans que je l'ai planté. Bon, je dois avouer qu'il a subi plusieurs déménagements (2 exactement) avant que je trouve le bon endroit pour lui...
 

J'ai installé finalement cette pivoine côté cour de la maison, dans le massif qui habille le pied de la façade. Avec les digitales, ancolies pourpres et oeillets, même si elle est encore petite, elle forme en ce moment une scène haute en couleurs et qui sied bien - enfin à mon goût - à nos murs en vieilles pierres. J'espère qu'elle va continuer sur cette lancée afin de m'offrir dans quelques années une floraison des plus opulentes.

Dommage que les tulipes et myosotis roses soient défleuris.... il aurait été sympa d'avoir tout ce petit monde en fleurs simultanément. Les nigelles et erigerons arrivent... mais je n'en ai pas introduit suffisamment sur ce morceau là du massif pour combler les "vides" comme j'Merai. Il faudra que je remédie à cela.

Ce qui est certain, c'est que tout est affreusement en avance cette année et commence sérieusement à souffrir du manque d'eau. A ce rythme là, vous croyez qu'il va nous rester des floraisons pour l'automne ???


PS: petit message supplémentaire à l'attention de ma grande soeurette concernée dans ce billet: encore une grand merci pour cette belle pivoine... je suis vraiment ravie ravie que ce petit bout de ton jardin ait repris vie ici.

Et sinon, tu sais quoi: changement de scénario depuis notre dernier échange téléphonique: mes DAHLIAS ressortent sans souci ! Le petit conseil que tu m'as donné l'an passé a marché... et du coup, je le partage ici: pour éviter d'avoir à déplanter vos dahlias une fois l'automne venu, vous les enterrez assez profond à la plantation et les protéger avec un petit paillis de feuilles l'hiver. Je suis en région francilienne et ça a fonctionné (bon OK, l'hiver dernier n'a pas pas été des plus froids mais quand même).