Rubrique "Mes Valeurs sûres au jardin"*, le retour ! Les années, les saisons passent et avec, certaines plantes finissent de vous convaincre, ou pas. Toujours intéressant de partager à ce sujet entre jardiniers, enfin je crois. Aujourd'hui, c'est d'une graminée persistante dont je viens parler: les carex d'Oshima (carex oshimensis).

Voilà plusieurs années maintenant que je possède différents exemplaires de cette série de carex (laîche) au jardin. Persistants, donnés robustes, rustiques, adaptés à une exposition soleil/mi-ombre en sol frais mais drainant, résistants ponctuellement à l'ombre sèche, sans entretien... les descriptions à leur sujet m'avaient convaincue à l'époque de les introduire au jardin. Je n'ai pas été déçue. Je dois en être maintenant à 8 pieds (pas rien pour un petit jardin !) et pas certaine d'avoir dit mon dernier mot même si la place est de plus en plus comptée.

Surtout que cette famille de carex a l'intérêt d'offrir une gamme de feuillages très variés.

Envie d'un feuillage panaché vert ourlé de blanc pour éclairer un massif mi-ombre/ombre ??? Il n'y a qu'à demander: la variété ''Everest" s'en charge plutôt bien.

IMG_6767 (1)Carex oshimensis 'Everest'  

A noter qu'une exposition à mi-ombre intensifie la bordure blanche et qu'a contrario, une exposition plus ensoleillée favorise la partie centrale verte. Cette variété de laîche se révèlera donc plus lumineuse à la mi-ombre.

IMG_0934Carex oshimensis 'Everest' 

Sur cette dernière photo, vous devinerez deux autres 'Everest'. Des "Everest" encore petits mais à terme, leur touffe va se densifier (en hauteur mais surtout en largeur) et venir taquiner les heuchères en avant-plan. Objectif pour ce coin de massif: obtenir une bordure persistante, dense, touffue, lumineuse avec des feuillages de formes et de couleurs variées. Je compte en effet sur les touffes graphiques et échevelées des carex pour venir casser la sage rondeur des heuchères.

Toujours envie de lumière pour un massif mais cette fois-ci, sans panachage, mais plutôt grâce à des tons jaunes/anisés ? Pas de souci, la variété 'Everillo' devrait faire votre bonheur comme elle fait le mien ici. 

IMG_0941Carex oshimensis 'Everillo' au 1er plan

Cette variété est une mutation du carex oshimensis ''Evergold". Tout comme pour 'Everest', la couleur de la touffe varie avec l'exposition: plus verte-anisée, moins jaune à la mi-ombre. Et inversement à une exposition ensoleillée. Ici, tous mes 'Everillo' sont à l'ombre et donc fleurtent, pour mon plus grand plaisir, avec l'anisé. Celui en 1er plan sur la photo précédente a été installé pour répondre à l'heuchère 'Lime Marmalade' et ça fonctionne... enfin, peut-être devrais-je dire... fonctionnait. En effet, si le carex qui n'a pas bronché lors du dernier été archi-sec, l'heuchère, elle, a moyennement apprécié. Donc je ne suis pas certaine de retrouver une scène avec autant de présence cette année :(. 

Envie plutôt d'un carex un peu plus passe-partout qui se ferait un poil plus discret pour servir de faire-valoir aux floraisons alentours ? Pas de problème, 'Everlime' est à votre service. Ce carex présente aussi un feuillage panaché mais beaucoup plus en nuance que d'autres varitétés.  La bande centrale est verte et est ourlée d'un vert plus clair (voir citron à certains moments) en bordure... sachant qu'encore et toujours, cette bordure devient plus discrète voire inexistante (en tout cas ici) quand le pied est exposé à plus de soleil. 

IMG_6938Carex oshimensis 'Everlime'

Sur la photo ci-dessus, voici un pied d' "Everlime" installé en bordure dans le massif du pommier. Vous le découvrez ici à l'automne dernier. Il fait un joli  tuteur naturel à la persicaria amplexicaulis 'Black Fied', non ? 


IMG_9659
IMG_E9662Carex oshimensis 'Everlime' en fin d'hiver en association avec l'hellébore 'Pink Frost'

Maintenant, une autre scène et une toute autre saison (oui, je me suis paluchée je-ne-sais-pas combien de photos sur plusieurs années pour illustrer cet article !)... avec un autre "Everlime" dans une version correspondant plus à la saison actuelle, puisque, en fin d'hiver dans le massif du Rondô, en compagnie d'un hellébore, de perce-neige et cie.

IMG_9450Carex oshimensis 'Everlime' (même scène que précédemment mais un peu plus tard dans la saison)

Vous noterez que la touffe devient plus pâle au fil de la saison que celle du pied précédement montré. L'explication: l'exposition un poil plus au soleil. 

IMG_9279
Carex oshimensis 'Everlime'  (même scène que précédemment mais dans l'autre sens) 

Voilà pourquoi je me restreins ici à planter ces carex essentiellement à mi-ombre (et même à l'ombre), le soleil faisant un peu trop pâlir le vert de base des touffes pour moi !

Ah oui, je ne vous ai pas parlé de leur floraison et pour cause... on l'oubliera. Ces laîches font de discrets épillets bruns. Rien de transcendant mais on ne leur en voudra pas, elles ont d'autres atouts.

IMG_0945Carex oshimensis 'Everest' (celui de la 1ère photo... à ses débuts!)

Evidemment, ce billet n'a pas du tout la prétention d'être une revue exhaustive sur les carex oshimensis et de donner toutes les informations possibles à leur sujet**. Je me contente simplement et le plus objectivement possible de présenter l'expérience vécue avec les 3 variétés présentes au jardin au fil des années, sachant qu'il en existe bien d'autres. Juste envie de signifier par ce billet que, si jamais vous avez envie de graminées persistantes au jardin, en fonction de l'expo et de votre sol, ces carex, qui apportent une variété de couleurs, de graphisme, peuvent être une piste. Et si jamais vous avez ces carex chez vous, n'hésitez pas à témoigner en commentaire, positivement ou négativement ! C'est aussi l'objectif de ce genre de billet. 

Pour en terminer, deux photos...
Une photo à nouveau du carex 'Everlime' et de ses compagnes dans le massif du pommier datant de l'été 2017 (mi-juillet, au moment de la pleine sécheresse; être un peu à l'ombre, ça aide dans ce genre de circonstance)...

IMG_2819

Et une ultime photo datant de l'automne dernier... où l'on aperçoit deux de ces carex avec ma friponne favorite qui M bien venir en "brouter" les extrémités*** ;-)! 

IMG_7590Au 1er plan plan, carex oshimensis 'Everest' et en plan intermédaire, carex oshimensis 'Everillo'


* pour retrouver tous les articles de cette rubrique, utiliser le tag "Mes plantes chouchous" en lien sous ce billet
** pour avoir des informations complètes sur les carex oshimensis et leur culture,  je vous fais confiance pour un p'tit tour de net ! Je ne peux tout reprendre ici.
*** certains auront noté que, dans ce massif, il y a aussi des salades. Quand on est fan de jardin d'ornement mais aussi de jardin potager et qu'on a plein de plans salade "maison" et des trous à combler (pour cause d'épimedium qui ont rendus l'âme :( durant l'été), on procède à un colmatage rapide et pragmatique  :-)!